Faire une acquisition immobilière est un projet important. Si vous n’avez pas de fonds disponibles tout de suite, il faut effectuer un prêt auprès d’une banque. Le prêt immobilier comprend de multiples étapes, allant de la phase de calcul de l’enveloppe au remboursement du prêt. Comme l’achat immobilier est un acte qui vous engage sur le long terme, il faut bien comparer les offres et choisir celle qui correspondra le plus à vos attentes.

Étudiez votre capacité de remboursement

La première étape d’un prêt immobilier, c’est de trouver les fonds nécessaires et de faire une étude sur votre faculté à rembourser. Pour ce faire, la banque vous demandera des justificatifs comme vos derniers avis d’imposition, vos trois dernières fiches de paie, vos relevés de compte ou encore vos papiers d’identité et votre attestation de résidence récente.

Ensuite, une fois que le choix de la banque aura été fait, vous devrez établir le dossier de votre crédit immobilier. La banque étudiera votre profil et déterminera si vous pouvez répondre à des conditions particulières comme le prêt à l’accession sociale ou encore le prêt à taux zéro. Dans tous les cas, voici les différents types de prêts immobiliers :

–          Le prêt amortissable qui est le plus prisé en France ;

–          Le prêt in Fine, où le capital n’est pas remboursé par des mensualités ;

–          Le prêt relais, destiné à ceux déjà propriétaires d’un bien ;

–          Le prêt à accession sociale, afin de bénéficier de l’APL et de frais réduits ;

–          Le prêt conventionné, octroyé sans condition de revenus ;

–          Le prêt à taux zéro pour l’acquisition d’un premier logement ;

–          Le Prêt Action Logement pour financer une partie de la résidence principale d’un salarié.

La valeur du prêt immobilier

Il est important de connaître la valeur de son prêt immobilier. Pour ce faire, vous devez connaître son coût global en vous basant sur le montant que vous empruntez, les assurances, le taux d’intérêt, la valeur de la garantie ou encore les frais de dossier. Vous devez aussi voir quelles sont les pénalités de la banque si vous faites un remboursement anticipé afin de mieux vous y préparer.

Après étude de votre demande de prêt immobilier, la banque vous indiquera si elle accepte votre demande ou non. C’est ce que l’on appelle un « accord de principe ». La banque vous enverra directement un dossier pour mettre en place les modalités de l’emprunt. Vous devrez alors remettre l’offre de prêt signée par lettre recommandée. Notez que vous avez tout de même une dizaine de jours pour vous rétracter.

Pour en savoir plus sur les crédits immobiliers, cliquez ici.

Rechercher son bien et le « réserver »

Après vous être renseigné sur la capacité d’emprunt, vous pourrez donc débuter votre prospection afin de bien cerner les critères du logement recherché et le budget alloué. Vous aurez même la possibilité de rassurer le propriétaire du bien lorsque vous lui présenterez votre dossier.

En tant qu’acheteur et emprunteur, vous devrez vous mettre d’accord sur les modalités de la vente. Vous disposez d’un délai légal de 7 jours pour vous rétracter. Ce compromis de vente peut donc impliquer une clause suspensive de financement, le temps que vous validez votre financement auprès d’une banque. Ce délai sera de 30 jours tout au plus.