Les taux d’emprunt au plus bas incitent les gens à investir dans l’immobilier. Les acquisitions augmentent et les clients ont tendance à recourir à un courtier prêt  immobilier. La plupart des emprunteurs passerait par le courtier  prêt immobilier pour contracter leur crédit prêt, et ce nombre ne cesse pas d’augmenter.

L’intérêt du courtier prêt pour les emprunteurs

Le recours des emprunteurs aux courtiers prêts immobiliers connaît un essor indiscutable, un tiers des transactions sont négociées par un courtier prêt, et cette part ne cesse toujours  pas d’augmenter. Comme si les courtiers du crédit immobilier sont devenus les acteurs incontournables de tout investissement dans l’immobilier que ce soit prêt immobilier, achat ou construction d’un logement. On fait souvent appel à un courtier prêt immobilier afin de négocier son taux de crédit à la baisse. Les avantages à passer par un courtier prêt immobilier sont nombreux, et ne perdent certainement pas en valeur avec les taux planchers. Voici pourquoi.

Le courtier prêt immobilier fait gagner du temps

Confier sa recherche du bon taux à un courtier prêt professionnel permet non seulement de dénicher les meilleures opportunités, mais également de gagner son temps. En effet, le premier métier du courtier consiste à faire des investigations, se rendre auprès de chaque banque, ou chaque établissement prêteur, pour connaître leurs taux actuels en fonction de la solidité des dossiers et leurs différentes offres, les conditions de prêt, et les profils habituels de telle banque ou de tel établissement, afin de mieux orienter l’emprunteur. Cette démarche prend beaucoup de temps, mais permettra au courtier prêt d’orienter l’emprunteur sur l’offre qui correspond le mieux à ses projets.

Le courtier prêt immobilier ne coûte presque rien

Le mode de rémunération d’un courtier immobilier est particulier : il touche une commission versée par la banque auprès de laquelle son client a souscrit un prêt (généralement 1 % du montant total emprunté). Ce qui signifie que, pour des services traditionnels (comparaison des établissements prêteurs et mise en contact entre l’organisme et le client), l’emprunteur n’a rien à débourser dans la plupart des cas. Mais, il existe des exceptions. Il se peut qu’un courtier prêt immobilier réclame des honoraires, surtout lorsqu’il s’agit d’accompagner son client tout au long de son parcours de souscription, de négocier plus en profondeur avec la banque, de mettre en place un montage financier complexe, de monter un dossier ou de suivre la bonne tenue du remboursement.