Si vous envisagez de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, la question qui revient souvent est : qu’en est-il du mode de financement ? Comme vous êtes néophyte dans le domaine, votre plus grande crainte est de vous tromper dans les démarches. Le courtier en crédit immobilier pourra vous aider dans votre projet. Mais comment faire pour trouver un bon courtier ?

Optez pour un courtier immobilier agréé

L’agrément d’un courtier est une bonne piste. C’est le premier critère qui devrait retenir votre attention. Il atteste du sérieux et du professionnalisme du courtier en crédit. Effectivement, pour être agréé, il doit être titulaire d’un diplôme niveau 1 via l’IOBSP ou l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement. Ce dernier est obligatoire pour tout intermédiaire bancaire dont le courtier en prêt immobilier.

Le courtier doit donc être en possession d’une attestation sur laquelle doivent être mentionnés les documents de son entreprise de courtage en prêt immobilier.

Vérifiez les services rendus

Chaque société de courtage en prêt immobilier ou, chaque courtier en prêt, a une manière de travailler qui lui est spécifique. Certains vont vous aider à monter votre dossier lorsque vous aurez complété les documents et les informations nécessaires à fournir. Il leur revient alors d’effectuer toutes les démarches auprès de l’organisme de prêt afin d’obtenir un résultat satisfaisant. D’autres, par contre, vont vous accompagner tout au long de votre projet, vous donner des conseils avisés et vous diriger vers leurs partenaires bancaires.

Il se peut également que certains courtiers puissent proposer ces 2 options pour des tarifs variés afin de s’adapter à chaque budget à allouer. La meilleure solution est de communiquer avec le courtier en crédit pour savoir si les prestations offertes sont convenables. Quoi qu’il en soit, afin de trouver les meilleurs taux existants, le courtier doit passer par une simulation crédit immobilier.

Choisissez un courtier qui dispose d’un bon réseau de banques et qui applique la transparence des prix

Avant d’opter pour un courtier immobilier, veillez à ce que la qualité de son réseau de banque soit optimale, c’est-à-dire qu’il collabore avec un grand nombre de banques. Cette option lui permet d’obtenir les meilleures offres en place ; en même temps, il peut faire jouer la concurrence. Le réseau de banques est non seulement un gage de qualité, mais aussi et surtout de sécurité.

En effet, selon les périodes et leurs politiques commerciales, les banques peuvent changer les conditions d’obtention du crédit. C’est en ayant connaissance de ces spécificités que le courtier pourra maximaliser le dépôt de dossier, vous éviter de perdre du temps et éloigner le stress.

Comme tout autre prestataire, vous devez payer le courtier en échange des services rendus. Dans cette optique, il est contraint d’être transparent tant sur le niveau de sa rémunération que sur son indépendance en elle-même. Avant d’effectuer les démarches pour votre compte, il doit se munir d’un mandat en bonne et due forme.

Ce mandat comporte le montant de ses honoraires, ses coordonnées, la liste des organismes bancaires partenaires avec leurs coordonnées, les informations sur les conflits d’intérêts entre lui et les établissements bancaires …

Enfin, le courtier en prêt doit mentionner la rémunération obtenue de la banque partenaire qui octroiera le crédit immobilier.

Petits conseils à ne pas négliger : fiez-vous à votre ressenti quant au sérieux du courtier. Pour ce faire, choisissez un courtier réactif, qui répond rapidement à vos appels, qui vous pose des questions pertinentes, qui s’intéresse à tous les détails de votre projet, qui évalue avec vous la faisabilité de ce dernier et qui vous propose un rendez-vous afin de se renseigner sur votre projet.